• L'ESPRIT DE LA FAMILLE




    La Famille Cartophille a été constituée en 2012 par FrançoiSe Chevillon, artiste du mouvement et du jeu à Nantes autour de la danse et de l’image dans un rapport sensible et universel afin que la création contemporaine soit à la fois exigeante et accessible à tous.
    La Famille est en mouvement. Elle ne se donne aucune limite.
    Son espace de jeu va du théâtre à l’appartement, de la crèche à la maison de retraite, de la rue et les places des quartiers aux champs fleuris d’été.
    Elle opte  aussi bien pour la création d’œuvres infiniment  petites qu’infiniment grandes, des formes minuscules et gigantesques toujours empreintes d’actions, de trajectoires, d’élans, de sauts, d’émotions et de sensations trempées.
    Sa source c’est la vie, les gens, l’histoire la mémoire, le temps, celui qui passe, celui qu’est droit devant. Chorégraphique, la famille impulse l’élan ; photographique, elle capte la valse du monde pour en restituer le scintillement, la lumière.
    Enfin tout ça finit en carte postale.
    Car l’histoire familiale dit que de mère et père en fille et fils, on ferait de la carte postale en mouvement depuis 1912. Mythe ou réalité, va savoir ?
    La carte postale est le témoin d’un passage, de la circulation entre les générations : les parents, les enfants, les mis et les grands, les voisines, les voisins, les unes et les uns.